Les gens en Serbie adorent les moments gourmands. La nourriture accompagne tous les rassemblements sociaux, verres et assiettes se remplissent sans cesse. L’hôte veut toujours être sûr que tous les invités passent un bon moment. Il sert que les meilleures spécialités et que les meilleures boissons.

La gastronomie serbe est un mélange des cuisines grecque, turque, bulgare, hongroise et balkanique et offre une vaste palette de plats riches et épicés.

Les spécialités nationales comme pljeskavica, cevaps, escalope de Karadjordje se trouvent partout aussi bien dans les kiosques fast-food que dans les restaurants chics. Viennent ensuite : viande rôtie, kajmak, proja, burek, gibanica, ajvar… il ne faut surtout pas oublier « sarma », l’une des spécialités les plus connues en Serbie. Si vous êtes assez courageux essayez des « pihtije », un plat gélatineux fait de porc. En cas de glycémie, on vous conseille des snenokle ou des orasnice. Si vous sortez le soir ou décidez d’aller voir des sites touristiques, vous brûlerez toutes ces calories.

La boisson nationale la plus connue est la rakia (l’eau-de-vie) obtenue par la distillation de jus de différents fruits fermentés : raisins, abricots, pommes, prunes…

C’est probablement le grand-père de votre ami que fera la meilleure rakia et il vous en versera directement d’une vieille bouteille en plastique. Aucun repas n’est complet sans un petit verre de rakia.

En même temps, elle est considérée comme une panacée. Vous avez mal à la tête ? Prenez un peu de rakia. Vous avez des nausées ? Buvez un petit verre de rakia d’un trait. Vous êtes tombé, vous avez des égratignures ? Désinfectez avec de la rakia.

En ce qui concerne les boissons sans alcool, optez pour une bouteille d’eau de source.

Latest News