La musique serbe est très diversifiée et fait partie d’une tradition balkanique plus large se caractérisant surtout  par un son ethnique turc. Toutefois, elle est largement influencée par la musique de l’Europe Occidentale. Bien évidemment, à l’instar de tous les autres peuples, le peuple serbe a créé sa propre musique et ses propres instruments.

La musique serbe date du Moyen-Age avec une forte tradition ecclésiastique et populaire. La « gusle », instrument monocorde, et la « frula », instrument ressemblant à une flûte, sont des instruments ethniques  typiques de la Serbie. Filip Visnjic était un guslar connu qui a sauvé de l’oubli un grand nombre de chansons épiques.

Il y a aussi des « tambourineurs » que l’on peut trouver dans n’importe quelle auberge traditionelle serbe et qui jouent de la musique traditionelle serbe ethno-urbaine. La danse folklorique en Serbie s’appelle « kolo » (danse en rond) et les plus connus sont « Uzicko kolo » et « Moravac ».

Aujourd’hui, partout dans le pays, on peut entendre des sons de la musique traditionnelle, ethno, pop, turbo-folk, rap, hip-hop, electro et house. Le plus grand événement musical en Europe – Eurovision – a eu lieu à Belgrade, capital de la Serbie, en 2008 grâce à la victoire de Marija Serifovic lors de la compétition en 2007 à Helsinki, en Finlande avec la chanson « Molitva » (« Prière »).

La Serbie accueille certains des plus grands festivals comme celui de Dragacevo Sabor des Tambourineurs à Guca, Exit Festival à Novi Sad, Beer Fest à Belgrade et Nishville Jazz Festival à Nis.

Latest News