Que signifie pour vous le mot « culture » ? Qu’est-ce que cela vous évoque ? C’est l’histoire d’un peuple, sa langue, ses croyances religieuses ? C’est son architecture, sa musique, son art ? Ou ce sont ses habitudes, ses rites, ses valeurs morales et sa façon de penser ? Ou bien ses idées et ses canons de beauté ? Vous avez raison. C’est l’union de tous ces différents éléments.

Jetons un coup d’œil sur le passé lointain. Il existe des preuves archéologiques parlant d’une ancienne civilisation habitant sur le territoire de l’actuelle Serbie entre 7000 et 6000 ans avant notre ère. La culture serbe commence avec des tribus slaves venant du sud de l’Europe qui occupait le territoire des Balkans au 6ème siècle. L’empire byzantin a régné pendant des siècles dans les Balkans et avait une grande influence sur la culture serbe jusqu’en 1150 lorsque Stefan Nemanja a vaincu la puissance étrangère. Il est devenu roi et sa dynastie a continué de régner pendant deux cents ans. C’est la période de l’histoire serbe connue sous le nom de l’Âge d’Or.

L’un des personnages clé est Rastko Nemanjic – Saint Sava qui a largement influencé la façon dont la culture serbe se développait. Il est également le fondateur de l’église autocéphale serbe.

Autre élément important est l’empire ottoman. Les Turcs ont contribué de façon considérable et décisive sur la développement culturel et économique de la région. Mais il ne faut pas croire que la culture serbe soit juste un mélange de différentes cultures. C’est une dimension toute nouvelle avec son architecture, sa littérature, son art. La culture serbe a continué de fleurir encore pendant des siècles. La première université serbe fut fondée à Sombor. Et Belgrade est devenu officiellement le centre de l’éducation du pays. 

Latest News