COVID-19 – Conditions d’entrée

REGIME D’ENTREE POUR LES CITOYENS DE LA REPUBLIQUE DE SERBIE, LE PERSONNEL DES MISSIONS DIPLOMATIQUES ET CONSULAIRES ET DES BUREAUX DES ORGANISATIONS INTERNATIONALES ET LES CITOYENS ETRANGERS EFFECTUANT UN SEJOUR REGLEMENTE DANS LA REPUBLIQUE

Les citoyens de la République de Serbie, le personnel des missions diplomatiques et consulaires étrangères et des bureaux des organisations internationales (y compris les membres de leur famille qui sont titulaires de cartes d’identité ou de documents d’identification spéciaux) et les citoyens étrangers qui se sont vu accorder une résidence temporaire ou permanente en République de Serbie, doivent joindre l’un des documents suivants lorsqu’ils entrent sur le territoire de la République de Serbie :

1. Un test RT-PCR négatif pour la détection du virus du SRAS-CoV-2 ou un test rapide FIA négatif pour la détection de l’antigène, si la personne provient des États-Unis d’Amérique, ne datant pas de plus de 48 heures à compter de la date d’émission des résultats (s’il y a un retard à l’entrée en République de Serbie, qui ne peut pas être attribué à la faute du passager, mais qui est la conséquence d’un événement extérieur qui n’aurait pas pu être prévu, évité ou éliminé – retard du vol, départ des bus, trains, etc 😉

2. Certificat de vaccination complète délivré par l’institution sanitaire compétente de la République de Serbie, c’est-à-dire l’autorité compétente de l’État étranger dans lequel la personne a été vaccinée ;

3. Certificat de victoire sur la maladie COVID-19 – certificat ou autre document public attestant que le titulaire du document a vaincu la maladie causée par le virus du SRAS-CoV-2, c’est-à-dire que cette personne a été diagnostiquée avec le virus du SRAS-CoV-2, à condition qu’il ne s’écoule pas moins de 14 jours ni plus de six mois à partir du premier test, délivré par l’Institut de santé publique établi pour le territoire de la République de Serbie, c’est-à-dire.e. l’autorité compétente de l’État avec lequel la République de Serbie a conclu un accord ou une réciprocité de fait sur la reconnaissance de ces documents (ANDORRE, AUTRICHE, BULGARIE, GRÈCE, DANEMARK, CROATIE, ESTONIE, IRLANDE, ISLANDE, CABO VERDE, LIECHTENSTEIN, LUXEMBOURG, ALLEMAGNE, ROUMANIE, SAINT-MARIN, ÉTATS-UNIS D’AMÉRIQUE, SLOVÉNIE, TUNISIE, TURQUIE, SUISSE, ESPAGNE).

Les personnes qui ne disposent d’aucun des documents susmentionnés reçoivent, lors du contrôle des passeports, un avis écrit – un avertissement sanitaire sur l’obligation de respecter la mesure de quarantaine à domicile pendant 10 jours, à compter de la date de passage de la frontière de l’État, et se voient rappeler l’obligation de se présenter à la clinique COVID compétente ou à l’institution de santé publique territorialement compétente dans les 24 heures suivant l’heure de passage de la frontière de l’État (via une application électronique sur le site web : www.e-zdravlje.gov.rs).

Les restrictions spécifiées ne s’appliquent pas à :

  1. Citoyens de la République de Serbie, personnel des missions diplomatiques et consulaires étrangères et des bureaux des organisations internationales et citoyens étrangers ayant une résidence réglementée en République de Serbie, provenant de : la République d’Albanie, la Bosnie-Herzégovine, la République de Bulgarie, la République de Macédoine du Nord, la Hongrie, la République de Croatie et le Monténégro ;
  2. Les personnes de la zone frontalière qui effectuent des travaux agricoles et possèdent des terres agricoles dans la zone frontalière de la République de Serbie, c’est-à-dire la zone frontalière d’un État voisin, et qui sont obligées de présenter une preuve de propriété des terres agricoles lorsqu’elles franchissent la frontière de l’État, afin d’effectuer des travaux agricoles sur ces terres, ou une déclaration du propriétaire des terres agricoles indiquant que la personne effectue des travaux agricoles sur ses terres ;
  3. Les personnes qui résident dans la zone frontalière et qui sont employées sur le territoire de la République de Serbie, c’est-à-dire l’État voisin, à qui l’employeur de la République de Serbie, c’est-à-dire l’État voisin, a délivré un document d’emploi ;
  4. L’équipage et le personnel de cabine de l’avion dont la destination finale est la République de Serbie ;
  5. L’équipage d’un véhicule de transport lors d’un trafic international aérien, routier, ferroviaire et fluvial ;
  6. Convois humanitaires contractés par la diplomatie ;
  7. Mineurs jusqu’à 12 ans ;
  8. Les personnes qui ont séjourné hors du territoire de la République de Serbie pendant moins de 48 heures, et qui ont un test RT-PCR négatif pour la

présence du virus du SRAS-CoV-2, délivré par un laboratoire de référence de la République de Serbie, au plus tard 48 heures avant la première sortie de la République de Serbie.

RÉGIME D’ENTRÉE POUR LES CITOYENS ÉTRANGERS

Les citoyens étrangers sont autorisés à entrer en République de Serbie à condition d’être en possession de l’un des documents suivants :

1. Un test RT-PCR négatif pour la détection du virus du SRAS-CoV-2 ou un test rapide FIA négatif pour la détection de l’antigène, si la personne provient des États-Unis d’Amérique, ne datant pas de plus de 48 heures à compter de la date d’émission des résultats (s’il y a un retard à l’entrée en République de Serbie, qui ne peut pas être attribué à la faute du passager, mais qui est la conséquence d’un événement extérieur qui n’aurait pas pu être prévu, évité ou éliminé – retard du vol, départ des bus, trains, etc 😉

2. Certificat de vaccination complète délivré par la République de Serbie, c’est-à- dire un Etat étranger avec lequel la République de Serbie a conclu un accord sur la reconnaissance de la vaccination (GRÈCE, HONGRIE, ROUMANIE, SLOVÉNIE*, TURQUIE, EMIRA TS ARABES UNIS, RÉPUBLIQUE TCHÈQUE, INDE) ou avec lequel il existe une réciprocité de fait dans la reconnaissance du certificat de vaccination ;(ANDORRE, AUTRICHE, BELGIQUE, GÉORGIE, ÉGYPTE, ESTONIE, IRLANDE,

ISLANDE, ITALIE, ARMÉNIE, CABO VERDE, CHYPRE, LIBAN, LITUANIE, LIECHTENSTEIN, MALTE, MAROC, MOLDAVIE, ALLEMAGNE, SAINT-MARIN, SLOV AQUIE, TUNISIE, UKRAINE, FINLANDE, FRANCE, PAYS-BAS, CROATIE, SUISSE, ESPAGNE) ;

3. Certificat de victoire sur la maladie COVID-19 – certificat ou autre document public attestant que le titulaire du document a vaincu la maladie causée par le virus du SRAS-CoV-2, c’est-à-dire que cette personne a été diagnostiquée avec le virus du SRAS-CoV-2, à condition qu’il ne s’écoule pas moins de 14 jours ni plus de six mois à partir du premier test, délivré par l’Institut de santé publique établi pour le territoire de la République de Serbie, c’est-à-dire.e. l’autorité compétente de l’État avec lequel la République de Serbie a conclu un accord ou une réciprocité de fait sur la reconnaissance de ces documents (ANDORRE, AUTRICHE, BULGARIE, GRÈCE, DANEMARK, CROATIE, ESTONIE, IRLANDE, ISLANDE, CABO VERDE, LIECHTENSTEIN, LUXEMBOURG, ALLEMAGNE, ROUMANIE, SAINT-MARIN, ÉTATS-UNIS D’AMÉRIQUE, SLOVÉNIE, TUNISIE, TURQUIE, SUISSE, ESPAGNE).

*A part le certificat de vaccination, tous les tests pour la présence du SRAS- CoV-2 sont reconnus (test PCR ou HAGT négatif, ne datant pas de plus de 48 heures). Les citoyens de la République de Slovénie qui ont été infectés par le virus COVID-19 au cours des 180 derniers jours, ainsi que ceux qui ont reçu la première dose du vaccin contre le COVID-19 dans un délai maximum de huit mois après l’infection, sont autorisés à entrer en République de Serbie à condition d’être en possession d’un certificat de guérison du COVID-19. En outre, les mineurs âgés de 15 ans maximum sont autorisés à entrer en République de Serbie sans quarantaine ou sans test PCR négatif s’ils sont accompagnés d’un membre de leur famille proche qui répond aux critères d’entrée dans le pays sans quarantaine.

Les restrictions spécifiées ne s’appliquent pas à :

  1. Les citoyens de la République d’Albanie, de Bosnie-Herzégovine, de la République de Bulgarie, de Hongrie, de la République de Macédoine du Nord et du Monténégro, lorsqu’ils entrent en République de Serbie en provenance des pays dont ils sont citoyens ;
  2. Les personnes qui ne sont pas citoyennes de la République d’Albanie, de la Bosnie-Herzégovine, de la République de Bulgarie, de la Hongrie, de la République de Macédoine du Nord et du Monténégro, et qui ont obtenu un permis de séjour temporaire ou permanent dans ces pays, sont autorisées à entrer en République de Serbie, à condition de présenter à l’institution de santé publique territorialement compétente, dans les 48 heures suivant le franchissement de la frontière de l’État, un test RT-PCR ou un test antigène négatif pour la présence du virus SRAS-CoV-2, délivré par le laboratoire de référence de la République de Serbie ;
  3. Citoyens étrangers en transit par la République de Serbie – une période ne dépassant pas 12 heures à partir du moment de l’entrée sur le territoire de la République de Serbie ;
  4. L’équipage et le personnel de cabine des avions dont la destination finale est la République de Serbie ou qui sont en transit, ou en transfert, via des aéroports internationaux de la République de Serbie ;
  5. Mineurs jusqu’à 12 ans ;
  6. Les membres de l’armée, de la police et d’autres services de sécurité étrangers qui sont en transit sur le territoire de la République de Serbie ou qui viennent en République de Serbie pour accomplir des tâches officielles avec un préavis ;
  1. Les citoyens de la République de Croatie qui étudient à temps plein ou à temps partiel dans un établissement d’enseignement supérieur de la République de Serbie, et qui prouvent leur statut au moyen d’un document public délivré par un établissement d’enseignement supérieur de la République de Serbie – le livret de l’étudiant (index) ;
  2. Les équipages des véhicules automobiles de transport de marchandises pendant le transport routier international, pour la prise en charge ou le déchargement de marchandises ou pour le transport de personnes dans ou à travers la République de Serbie, les équipages des navires de charge transportant des marchandises vers l’un des ports nationaux pendant le transport dans les eaux internationales ; les équipages d’autobus dans le transport régulier et international de passagers, à la fois en transit et dans le cas où la destination finale ou de départ est la République de Serbie ; les équipages des véhicules ferroviaires et le personnel des trains pendant l’exécution du transport international dans le trafic ferroviaire ; les équipages d’avions effectuant des services de transport aérien international et les équipages, le personnel et les escortes des convois humanitaires contractés par la diplomatie ;
  3. Les citoyens des pays voisins de la zone frontalière qui effectuent des travaux agricoles et possèdent des terres agricoles sur le territoire de la République de Serbie, et qui sont obligés d’avoir une preuve de propriété des terres agricoles ou une déclaration du propriétaire des terres agricoles selon laquelle la personne effectue des travaux agricoles sur ses terres, afin d’effectuer des travaux agricoles sur ces terres, sous réserve de réciprocité ;

10.Les citoyens des pays voisins qui résident dans la zone frontalière et qui sont employés sur le territoire de la République de Serbie, à qui

l’employeur de la République de Serbie a délivré un document d’emploi, sous réserve de réciprocité.

IMPORTANT

Les mineurs (citoyens nationaux ou étrangers) âgés de 12 à 18 ans peuvent entrer en République de Serbie sans test RT-PCR négatif pour la présence du virus SARS-CoV-2 ou sans test rapide d’antigène FIA négatif, c’est-à-dire sans certificat de vaccination ou certificat de maladie vaincue, si, dans les 48 heures suivant le passage de la frontière de l’État, ils présentent à l’institut de santé publique territorialement compétent de la République de Serbie un test RT-PCR ou un test d’antigène pour la présence du virus SARS-CoV-2, délivré par le laboratoire de référence de la République de Serbie.

ENTREE EN SERBIE POUR DES RAISONS PROFESSIONNELLES

Les citoyens nationaux et étrangers entrant en République de Serbie pour des raisons professionnelles, avec notification préalable de la Chambre de commerce serbe, sont autorisés à entrer en République de Serbie à condition de présenter à la Chambre de commerce serbe un test RT-PCR négatif ou un test antigénique pour la présence du virus SRAS-CoV-2, délivré par le laboratoire de référence de la République de Serbie, dans les 24 heures suivant le passage de la frontière de l’État.

La Chambre de commerce de Serbie soumettra l’annonce du franchissement sans délai de la frontière de l’État au ministère de l’Intérieur – Direction de la

police des frontières, au plus tard 24 heures avant le franchissement prévu de la frontière de l’État.

Si un test RT-PCR ou un test d’antigène négatif pour la présence du virus du SRAS-CoV-2 n’est pas présenté dans les 24 heures suivant le passage de la frontière de l’État ou si le test est positif pour la présence du virus du SRAS- CoV-2, la Chambre de commerce de Serbie en informera sans délai l’institut de santé publique territorialement compétent.

Source : https://www.mfa.gov.rs/

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.